Avec Nicolas et Jean, on a de quoi faire une dizaine de best of.

octobre 14, 2009 at 1:42

Ce post est merveilleux.

 

Jean Sarkozy, c’est rien de mois que le renouvellement de la classe politique.

Extrait :

Je veux dire qu’il a tout bien appris de son père. Sur le bout des doigts. Comme lui, il cumule les fautes de français (“Rompez le silence, c’est pas vraiment ..” ou : “La question est de quoi est-ce qu’il s’agit ?”) les aphérèses (“Chuis un élu comme les autres”) les questions que personne ne lui pose (“Croyez-vous que je me suis tourné les pouces depuis deux ans ?”) et le volontarisme biffé de toute négation (“J’ai pas envie de me plaindre, j’ai envie d’agir”).

Publicités

Entry filed under: Uncategorized.

Avec Nicolas et Jean, on a de quoi faire une dizaine de best of. Le coup de la copine qui g…gr…


Articles récents

Archives


%d blogueurs aiment cette page :